FANDOM


Âge de Sazecor Modifier

Premier siècle Modifier

1 : Les Elfes s'installent en Lorwyn

Second siècle Modifier

~70 : Premières traces du culte de Vultaroth

84 : Les Nains fondent Karaz Ankor dans les montagnes de l'Est.

Troisième siècle Modifier

~20 : Des tribus humaines s'unissent et affrontent les Orcs dans le nord.

Quatrième siècle Modifier

79 : Les Nains de la famille de Gradolf le Massif sont bannis de Karaz Ankor après la trahison de Gradolf qui ouvrit aux elfes la route du Mithril. Début de l'errance du peuple de Gradolf.

Cinquième siècle Modifier

~50 : Fondation de Verêd-Karthatril par le roi-guerrier Bathyaes

90 : Gradolf fonde la cité des Neufs Piliers, Karak Mazar, dans les Montagnes Brûlées.

Sixième sièce Modifier

10-60 : Une tribu, les Umberogen, unissent sous leur bannière la plupart des peuples humains d'alors.

Septième siècle Modifier

~70 : Guerre de Karth entre les Gnomes de Karth et les Nains des Montagnes Brûlées

Huitième siècle Modifier

~40 : Premières colonies elfiques dans l'île de Borée.

~85 : élaboration des premiers sortilèges de combat. Attestation de trois royaumes dans la Borée Occidentale : Le Rjuven, le Rogäland, et l"Anarstatha.

Neuvième siècle Modifier

~50 : Disparation de l'Anarstatha. Guerres entre les hommes et les peaux-vertes du nord.

Dixième siècle

6 : Naissance de Thrandòr Lamenclume dans la cité des Neufs Piliers

8 : Crise d'Atmora. Activité sismique, volcanique et tsunamique hors du commun : des tempêtes balayent la surface et une partie de l'île de Hiems s'effondre dans l'océan nord. Beaucoup de religions situent le jugement dernier à cette date.

12 : Guerre de la Grande Colère : Les Elfes de Lorwyn se séparent en deux clans rivaux : ceux qui soutiennent le clan d'Alinor soutenu par le clan d'Yriël, et ceux soutenant le clan d'Akatosh. La Guerre de la Grande Colère fit rage pendant cent ans, et les partisans d'Akatosh furent bannis de Lorwyn. [Pour plus d'information, allez consulter la page "Guerre de la Grande Colère"] Les Elfes de la mesnie de Mëalë partent vivre dans les bois de la Célérité, et y fondent Bosmaë.

50 : Après sept années de siège Karthôren est abandonnée par les Nains victorieux.

Âge de Vilkras Modifier

Premier siècle Modifier

4 : La tribu des Nibelungen, une des dernières nomades, envahit et conquière le Rogäland. Après avoir vaincu les royaumes Orcs au nord qui avaient remplacés l'ancien royaume d'Anarstatha.

8 : Les Nibelungen migrent à l'est et arrivent en Transborée. Ils y défont un royaume Hobgobelin.

10 : Les Nibelungen arrivent en Ulthisie. Ils envahissent le royaume Centaurin.

11 : Bataille du Champs de la Lame, où les Centaures sont défaits. Ils disparaissent au cours du siècle des suites de massacres et de maladies apportées par les humains.

39 : Premiers contacts (pacifiques) entre Taurens et Humains.

49 : Reconquête de Karthôren par Thrandòr Lamenclume

82 : Première mention dans les archives Elfiques du royaume des Nibelungen et de sa capitale, Hanör.

Second siècle Modifier

87 : Une armée Hobgobelinne assiège Karthôren

93 : Fondation d'un nouveau royaume, l'Irilain, fondé sur les rives méridionales de l'Iris. Ses habitants sont probablement des populations humaines ayant fuit le nord alors attaqué par les Hobgobelins.

Troisième siècle Modifier

24 : Les Elfes Sylvains de Bosmaë affrontent les Taurens lors de la Guerre des Prés.

38 : Les Taurens sont vaincus et s'enfuient dans les plaines du Mulgore et y fondent Piton-du-tonnerre.

55 : Bosmaë est détruite quand une armée de Drow y pénètre par le plan de l'ether. Le peuple Sylvain se sépare, ceux suivant la maisonnée de Lothanwën fondèrent la cité de Pelinor sur les bords de la mer des songes, tandis que ceux suivant les maisonnées unies de Firië et d'Alaciël vinrent dans le Naranduryë et fondèrent le royaume de Sirindor.

84 : Fondation du royaume de Calderan par les hommes.

77 : Les Nains des Montagne Brûlées envoient des colons dans le Sud.

79 : Grande guerre du nord : l'Irilain et le royaume du Nibelung s'affrontent.

80 : Bataille de Ramnas Anchor. Les Nibelungen sont vaincus et leur royaume chute.

Quatrième siècle Modifier

14 : Les survivants des Nibelungen fondent les royaumes de Dairin et d'Arinen.

~30 : Première mention du royaume d'Idriath

63 : Une horde peau verte déferle sur l'Ulthisie. Alliance entre le Dairin, l'Arinen et l'Irilain.

64 : La horde est vaincue et se disperse dans le Hagenn.

87 : Une guerre oppose les royaumes de Dairin et d'Arinen. Guerre civile entre les Nibelungen qui s'affrontent à la bataille du col de Ning.

Cinquième siècle Modifier

21 : Le royaume d'Idriath étend sa sphère d'influence : fondation de sa capitale, Bryrfæsten

34 : L'Idriath et l'Irilain s'affrontent. Bataille de Monaðfylen où les Irilainois sont battus. Leur royaume devient vassal de l'Idriath.

47 : Le royaume de Lorwyn tombent sous la coupe de Turil Calándon. La maisonnée de Calándon dirige d'une main de fer le royaume des Elfes d'Or, et crée une armée massive et puissante.

52 : Guerre des Rubis, les armées Elfes de Lorwyn attaquent le royaume des Elfes Sylvains du Sirindor. La guerre fait rage, mais les fils des maisonnées de Firië et d'Alaciël sont défaits à la bataille de la Montagne du Pèlerin. Ison Firië et sa femme Isë Alaciël, fondateurs du royaume du Sirindor, sont tués dans la bataille par Eäriel, la femme de Turil Calándon. Chute du royaume du Sirindor, qui est occupé par les Elfes d'Or.

73 : Création de la forteresse de Blæctorr en Idriath.

Sixième sièce Modifier

43 : Guerre de l'Opale, la cité de Pelinor tombe sous la coupe de Lorwyn.

Septième siècle Modifier

41 : Guerre du Tonerre les Elfes d'Or et les Taurens.

43 : Siège de Piton-du-tonnerre. Les Elfes sont repoussés malgré des pertes immenses côté Tauren.

44 : Bataille de Sylvécorce, les Elfes sont écrasés par les forces de Trarek Corne-de-pierre.

46 : Les Taurens sont défais à la bataille d'Ormeride.

48 : Trarek Corne-de-pierre repousse les Elfes et les chasse hors du royaume des bêtes après la bataille décisive de la rivière Belierre.

51 : Traité de Seiglecoeur, où les Taurens cèdent la baronnie du Tertresève.

94 : Révolte des Irilainois matée dans le sang.

Huitième siècle Modifier

47 : Le royaume d'Hurlenfer est fondé par les Taurens.

Neuvième siècle Modifier

Âge d'or des Elfes, leur puissance est au sommet pendant cinq siècles.

Dixième siècle Modifier

39 : Guerre de la Rivière Pourpre : Les elfes de Lorwyn et de ses vassaux affrontent dans une terrible guerre une armée Drow venue du Nord. Bataille du Pont de la Rivière pourpre, les armées Drows sont repoussées au prix de lourdes pertes.

Âge de Melkor Modifier

Premier siècle Modifier

21 : Fondation de la cité de Lomor.

Troisième siècle Modifier

59 : Le royaume de Dairin chute suite à des invasions d'Ogres et de Hobgobelin. Les survivants fuient, et s'installent de manière semi-nomade dans le nord de l'Ulthisie, au sud du Hagenn.

Quatrième siècle Modifier

~50 : Fondation mythique de Chrisophée par Aldebrand. Le royaume d'Anuire est fondé.

36: Les hommes s'allient, et les tribus nomades du Nord s'unissent aux hommes du sud qui venaient de créer l'Anuire. La cité de Hänor est fondée.

74 : Turil Calándon décide d'envahir les terres plus à l'Est de son territoire, et déclare la guerre au jeune royaume d'Anuire.

75 : Les hommes sont écrasés à la bataille de Noblecoeur face aux Elfes, et refluent vers Chrisophée, une cité encore jeune et fragile. Remarquant les agissements du peuple Elfe à travers les âges, les Taurens décident de venir en aide aux hommes. Par le jeu des alliances, les clans Nains de Karak-Dûrnerir et de Karak-Traín apportent leurs soutiens financiers au royaume des hommes.

76 : Les Elfes sont battus lors de la bataille de la Croix-Moulin. Calándon est tué.

77 : Traité de Pelinor : d'immenses territoires sont cédés aux Taurens et aux Hommes, les royaumes de Sirindor et de Pelinor recouvrent leur autonomie, la Lorwyn est fortement sanctionnée économiquement. Déclin de l'influence Elfique en Sylmar.

84 : Guerre entre l'Anuire et l'Idriath : première guerre du Tertre. Après la sanglante bataille de Manévrie, une paix blanche est conclue.

Cinquième siècle Modifier

~5 : Une tribu venue de l'est, les Kalevalir, envahissent les royaumes humains d'alors, et fondent le Kalevala.

Sixième siècle Modifier

45 : Guerre entre le royaume d'Idriath et le royaume Orc du Hagenn mené par le chef de guerre Krasnyrk Enfer. Les Orcs sont repoussés au delà des Montagnes Cendrées.

70~90 : Pacification du Hagenn par le Royaume d'Idriath. Chrisophée atteint les cent mille habitants, début d'un âge d'or pour le royaume d'Anuire.

Septième siècle Modifier

15~80 : Âge d'Or d'Idriath et d'Anuire. Le royaume du Kalevala se développe, la capitale, Jelling, bénéficie d'une économie prospère.

84 : Les Orcs et les Gobelins, alliés à plusieurs royaumes Hobgobelins, envahissent l'Idriath. Les armées Idriathes, menées par le Roi Malerand III, sont battues à la bataille de Selereth. Le royaume est envahie, et la capitale de l'Idriath, Peregost, tombe. Destruction du royaume de l'Idriath.

91 : Le Prince Malerand IV, avec une armée de mercenaires, d'exilés et un soutien important du royaume de l'Anuire, entreprend la reconquête de son royaume perdu. Victoire des hommes lors de la bataille de Liogore.

92 : Reconquête définitive du Royaume, les Peaux-Vertes sont chassés hors du Hagenn, hors des terres cendrées, et doivent chercher refuge dans le Grock. Reconstruction de Peregost, et début des fortifications de la frontière. Les châteaux de Seleneth, Liogore, Barragosta, Escoreth et Galeon commencent à être mit en chantier.

Huitième siècle Modifier

23 : Développement rapide de l'Idriath.

~50: Les hommes du Nord qui habitaient le Grock se retrouvent chassés par les Orcs et les Hobgobelins. Ils s'installent dans le Néveltique et fondent le royaume de Kalvir.

65 : Guerre du Nord : Le royaume d'Idriath et de Kalevala entrent en guerre. Bataille naval du Fjord aux écumes, où le roi Harald à la Dent-Bleue est tué.

66 : Bataille du gué de Meranion. Mort du roi Malerand V au combat.

69 : Chute de Seleneth, révolte des barons : Liogore, Escoreth et Galeon rejoignent le camp des Kalevalans. Bataille de Noblecoeur, qui est une défaite pour les deux camps.

71 : Chute de Barragosta.

72 : Chute du royaume de l'Idriath. Liogore, Escoreth et Galeon s'unissent et fondent la Principauté du Lormach. Les ruines du royaume de l'Idriath sont occupées par les Kalevalans.

Neuvième siècle Modifier

38 : Seconde guerre du Nord : l'ancien royaume d'Idriath se révolte contre les occupants Kalevalans. Ils sont battus aux batailles de Kortrik, Meolweth, et Tarenberg.

78 : Le royaume d'Anuire entre dans un âge sombre : la grande peste frappe le pays et provoque des épidémies mortelles. Jéroboam Béruys, un grand mage, fonde la secte nécromant de la Main Noire, et lève une armée de morts-vivants pour tenter de renverser le trône.

79 : Bataille du champ aux iris, Jéroboam Béruys est tué, et ses armées dissoutes. L'Ordre des Cathédraliers est fondé pour lutter contre les forces nécromanciennes.

Dixième siècle Modifier

34 : Fondation de la future cité de Locnérac.

58 : Les hommes qui vénéraient Morr sont bannis de Kalevala sont bannis du pays et s'enfuient dans le Néveltique. Ils en fondent le royaume d'Ankar.

78 : Des hommes arrivent de l'Est, on les nomment les Akmenians. Ils conquièrent le royaume du Calderan et fondent la cité d'Akme. Le royaume d'Akmenie est fondé.

88 : Première guerre du Sud : l'Akmenie et l'Anuire s'affrontent pour le contrôle des mines de Mithril du sud. Bataille de Forgast. Les Akmenians repoussent les Anuiriens, et les battent sous les murs de Hanör sans pour autant être en mesure de prendre la ville.

89 : Bataille de Pierremoûtier, où les Akmeniens sont repoussés au prix d'une victoire Anuirienne très couteuse. Le sort de bataille pluie des Météors est élaboré à Chrysophée par le mage Tulliec Bragesterand.

90 : Bataille du Pont Milvius : les Akmeniens tuent le roi Bérald III et imposent le traité d'Akme, garantissant que les mines de Mithril seraient Akmenienne pendant dix siècles au moins.

97 : Troubles en Lorwyn, le pays est complètement fermé aux étrangers.

Âge de Benethor Modifier

Premier siècle Modifier

23 : Première guerre du Mithril : la cité naine de Barak-Drûril tente de s'emparer des mines de Mithril Akmenienne, revendiquant un héritage millénaire de leur race. Les Nains s'imposent comme vainqueur après la bataille du Col de Basnard.

37 : Fondation de la cité de Geroïa

44 : Une terrible peste décime les populations naines de Barak-Drûril. Abandon des mines de Mithrils.

65 : Seconde guerre du Sud : le royaume d'Anuire saisit les mines de Mithril. Pas de réponse Akmenienne.

68 : Guerre civile Akmenienne : le roi Léoritas IV affronte le général Pallantidès. Bataille de Pharsalée. Pallantidès bat le roi et proclame la république des consuls.

71 : Brétéan II, prince de Lomach, envahit l'ancien pays d'Idriath, et écrase les Kalevalans à la bataille de Göldje. La principauté du Lomach devient le royaume du Lomach.

78 : Le royaume d'Ankar tombe sous l'influence d'un puissant nécromant du nom d'Umtéan.

Second siècle Modifier

55 : Chute de la République des Consuls d'Akmenie. Des hommes venus du sud envahissent le pays, alors en proie à des troubles internes, et écrasent les armées Akmeniennes à Bratislée.

56 : Guerre des Sabots : Le Lomach et l'Anuire s'affrontent violemment pour le contrôle de l'Idriath. Le Lomach inflige de sévères défaites aux Anuiriens aux batailles de Montérain, Sangloire, Argentée et Pelegost, mais subissent un important revers lors de la bataille d'Ysramir, où les armées Lomachiennes sont anéanties et le roi Arthégand fait prisonnier. La guerre civile Akmenienne continue, elle oppose désormais les consuls aux royalistes. Les suderons, qui se nomment "Kelnoriens" prennent plusieurs ports et s'installent sur la côte.

57 : Le Lomach continue d'envahir l'Anuire : une épidémie de peste noire ravage toute l'Ulthisie en fin d'année.

58 : La guerre civile Akmenienne s'éternise, les Kelnoriens prennent le pouvoir et monte les Consuls les uns contre les autres. L'assassinat du roi Léoritas V coupe l'élan guerrier des royalistes qui se replient sur leurs positions pour l'hiver. Les Lomachais ravagent l'Anuire.

60 : Le royaume d'Anuire sombre dans la guerre civile alors que le Lomach est attaqué par des armées d'Orcs.

Troisième siècle Modifier

3 : Destruction du royaume de Kalevala par la horde verte d'Azagh le Massacreur.

7 : Chute du royaume de Lomach sous la pression de la Horde Verte d'Azagh le Massacreur.

8 : Azagh le Massacreur rase Pelegost et toutes les villes du Lomach avant de fondre sur l'Anuire.

9 : Bataille de la Colline du Boucher, où Azagh remporte la victoire la plus importante de l'histoire de son peuple face aux hommes.

10 : Chrysophée tombe sous la coupe d'Azagh.

11 : Hanör tombe sous la coupe d'Azagh.

12 : L'Anuire est détruit et ravagé par Azagh.

13 : Azagh extermine les populations Taurens, se livrant à un véritable génocide. La race disparait complètement d'Ulthisie, et seuls quelques immigrés et rescapés du carnage qui fit plus d'un million de mort et un royaume détruit s'enfuient à l'est, près de la Désolation de la Balafre.

14 : Azagh envahit le Kelnor. Il bat les Kelnoriens au pont de Milvius.

15-30 : Azagh est tué en assiégeant Ajaée, l'ancienne Akme. Sa horde se dissout, et se divise en centaines d'armées qui ravagent le Kelnor. Bataille de Pelargir et de Cair Andros, où de grandes armées Orcs sont battues. Les Orcs sont progressivement refoulés vers le Nord, au delà du Septenrion. Les Nains des Monts d'Aurées et des Monts Brisés les pourchassent jusqu'au Néveltique, les battant neuf fois. Les royaumes de Scanie et de Forvikk s'unissent, détruisant une nouvelle horde Orc d'un demi-million de combattants.

34 : Guerres d'Unification : Bélégand, descendant des rois de Lomach, conquiert et unifie les deux royaumes de Lomach et d'Anuire, et fonde ainsi l'Empire.

69 : Le Lorwyn décide brutalement d'envahir l'île de Hiems, où vivent les populations d'elfes boréaux. Guerre de Borée.

79 : Les Monts d'Aurées sont envahis par une armée de Gobelins. Guerre du Minerais.

88 : Bataille navale de la Crique Givrée, où les Elfes Boréaux sont défais. Les Elfes Dorés ont désormais le monopole des sels de givre.

90 : Fondation du royaume de Forvikk au nord, dans la péninsule de Scanie.

Quatrième siècle Modifier

~30-100 : Début d'un âge d'or pour les Scaniens de Forvikk. Développement rapide de leur royaume, et création de nombreuses villes.

Cinquième siècle Modifier

25 : Reconquête de l'Ancien royaume de Kalevala. Reconstruction de Jelling.

46 : Le Lorwyn s'agite : importante activité sismique et volcanique dans tous le Sylmar cette année là. Chrysophée est sérieusement touchée.

50 : Destruction de Chrysophée par un tremblement de terre sans précédent dans l'histoire du Sylmar : la terre s'ouvre sous la ville et l'engouffre toute entière avec son million d'habitants. Début du déclin de l'Empire.

70 : Fin de la Guerre du Minerais : les Monts d'Aurées sont entièrement sous domination naine.

Sixième siècle Modifier

34 : L'Empire construit une série de fortifications dans son royaume. La ville de Pelargir devient un port commercial majeur avec la nouvelle cité de Ravennes

60 : Reconstruction progressive de Pelegost, qu'on appelle parfois la "Nouvelle-Chrysophée" ou encore la "Ville du Phoenix".

89 : Début du règne impérial de Sigismund II.

90 : L'Empereur Sigismund II déplace sa cour à Pelegost et entreprend la construction de la Tour Blanche.

Septième siècle Modifier

12 : L'Empereur Sigismund II entre en conflit avec le Kelnor à propos de sa frontière, le roi du Kelnor, Abrigam V, revendiquant le droit de s'étendre jusqu'au Pelargir. C'est la guerre du Fleuve.

15 : La Ligurie, province Kelnorienne, se révolte et entre dans la guerre du côté de Sigismund II. Bataille de Cair Andros où le roi Abrigam V est fait prisonnier.

19 : Indépendance de la Ligurie par le traité de Monterain. Siège de Pelargir et grande victoire Impériale. La guerre est un statu quo ante bellum.

34 : Guerre civile dans le royaume de Forvikk. Les partisans du roi Alfgnar Ulfsson et du prince Magnar Tokesson s'affrontent violemment lors de la bataille de Jaldgjöl.

36 : Après la mort de Magnar Tokesson a la bataille de Valtgjälp, le roi Alfgnar dirige d'une main de fer le Forvikk. Hostilité diplomatique notable entre le Kalevala et le Forvikk.

51 : Les Elfes sylvains manifestent leur mécontentement des vagues d'immigration massive d'hommes vers leurs terres. Profitant de cette situation et d'un mécontentement rural et urbain important, le Lorwyn décide de déployer ses armées dans le pays et ils arrêtent des groupes de Nains, d'Humains, de Gnomes. Ce prétexte déclenche une guerre entre les Elfes Dorés et les Nains des Monts Brisés. Bientôt le Kelnor et l'Empire s'unissent avec eux. C'est la Guerre des Deux-Royaumes.

63 : Après douze ans de guerres violentes et une invasion manquée de Lorwyn, la paix est signée à Ajaée.

78 : Âge d'or du Forvikk, qui découvre des mines d'ors.

Huitième siècle Modifier

34 : Grande peste en Forvikk. Fin de l'âge d'or et début de la décadence du royaume.

Neuvième siècle Modifier

90 : Guerre d'Indépendance de Hiems : support militaire important des Nains qui s'allient pour fonder une armée.

99 : Libération de Hiems

Dixième siècle Modifier

45 : Guerre d'Indépendance des royaumes elfes Sylvains du Pelinor et du Sirindor.

47 : Naissance de Théodoric de Domroc

49 : Indépendance des elfes Sylvains. Lente décadence de Lorwyn

79 : Guerre civile impériale. Augustère, désigné empereur à la mort de son père Balarus, est renversé par Sévèrin qui est élu par les maires du palais comme descendant. La guerre du palais débute alors.

80 : Augustère est défait et tué à la bataille de Blanchépine. Sévèrin est couronné empereur.

Âge sombre Modifier

1 : Les Elfes dorés envahissent brutalemment Hiems, Sirindor et Pelinor. Dans chaque invasion, une unique bataille est livrée et gagnée. De terrifiants Dragons d'Ors élevés pour la guerre forment le fer de lance des armées Hauts-Elfes.

2 : Invasion d'Ulthisie. Les Hauts-Elfes battent l'Empire à Geroia, avant de prendre et de détruire la ville de Barragosta. Une seconde armée détruit Ajaée. Les Nains entrent en guerre aux côtés des Hommes, craignant la puissance Elfique.

3 : Le Kelnor est battu à Milvius, une horde Orc déferle dans l'Idriath, forçant les hommes à diviser leurs troupes. L'Empire défait lors d'une très couteuse bataille les Orcs près d'Escoreth. Néanmoins, les Elfes Dorés continuent de débarquer : alors qu'une des armées assiège Ligore, une seconde tente l'audacieux exploit de prendre Domroc.

4 : Ligore tombe en neuf mois, et l'armée Elfe bat les Impériaux en rase campagne sous les murs de Lomach, qui est détruite par le feu des Dragons. Une armée Naine permet de sauver la ville au prix de nombreuses pertes chez la Coalition.

5 : Les Elfes Boréaux se révoltent et commencent une guerrilla contre les Elfes Dorés. Les Elfes Sylvains les imitent, et une partie des contingents d'Elfes Sylvains ralliés à la bannière des Elfes Dorés désertent et rejoignent les rangs Coalisés. Les Elfes Dorés sont défaits dans le sud de l'Empire à Tertrenoir par une force d'elfes Sylvains.

6 : Le siège de Domroc se poursuit : les Elfes Dorés ne peuvent prendre le premier mur malgré de violents combats notamment magiques. Locnérac et Geroia, les deux cités pourtant rivales et libres de l'empire, décident de s'allier et d'apporter leur aide aux assiégés : une troupe de soixante mille hommes tentent de briser la siège mais ils sont battus et doivent se replier.

7 : La guerre s'enlise, les Elfes Dorés se replient sur Ligore et fortifient leurs positions. Les Nains tentent de rallier les survivants de l'Armée Franche, mais cette dernière voit sa route coupée à Galeon par une armée de mercenaires Ogres : la défaite est terrible et la débâcle est totale.

8 : Grande bataille navale à Geroia, où la ville est sauvée in-extremis par la flotte Locnéracienne. Les Elfes prennent Seleneth après un an de siège et s'y fortifient. La rébellion de Hiems est écrasée dans le sang.

9-19 : Pendant dix ans, les deux camps, exangues, doivent lutter contre un autre fléau : une épidémie sans précédent de malpeste sévit, et une horde d'Orc traverse la Trouée de Septenrion. Les Elfes restent terrés dans leurs murs alors que la Horde ravage l'Empire pendant dix ans avant de se dissoudre d'elle même lors de conflits internes.

20 : Les Elfes Dorés se retrouvent assiégés devant Seleneth par les Nains, et par les hommes devant Ligore. Les Elfes quittent Domroc et tentent de rallier Galeon pour lancer une contre offensive sur Escoleth et ainsi forcer les hommes à quitter Ligore pour foncer défendre Seleneth. Mais les armées elfiques de Galeon sont battues devant les murs d'Escoreth au cour d'une bataille particulièrement sanglante, et elle est taillée en pièce cinq jours plus tard en aval de l'Idriath.

21 : Seleneth est libérée, mais Ligore tient bon et les assiégeants sont vaincus. C'est alors que les Nains traversent les bois de Pelegost, et rallient une armée de Kelnoriens arrivé à Pierremoûtier. Ils déclenchent une offensive et tentent de reprendre Barragosta. Pendant ce temps, le Forvikk et la Scanie s'unissent par un mariage : c'est la fondation du royaume de Deux-Couronnes.

22 : Bataille de Barragosta, les coalisés saignent les Elfes à blanc mais sont repoussés sur Tertre Noire. Bataille de Ligast, où les Hommes sont battus de nouveau.

23 : Siège de Tertrenoir. Enlisement du conflit.

24 : Le royaume des Deux-Couronnes entrent en guerre du côté des Elfes contre la Coalition en l'échange de promesses terrestres notamment jusque dans la Trouée du Septenrion.

26 : Bataille de Tertrenoir. La ville tombe malgré des pertes Elfes immenses.

30 : Après quatre ans de statu-quo, le combat reprend quand la Ligurie décide d'attaquer les Elfes Dorés. Une armée Ligure rallie trois armées Kelnorienne qui décident de partir défendre le nord.

31 : Une armée Scanienne est écrasée devant Harmugstad, alors que les Forvikkin débarquent à Göldje. Leur idée était de se rallier et de prendre Domroc. C'est finalement la moitié de l'Armée qui s'écrase contre les murs de Domroc. La cité reste imprenable.

32 : Les Nains reprennent Ligore au terme d'une sanglante bataille. Les Hommes contre-attaquent et prennent Galeon. Les Elfes paniquent quand le Sirindor entre officiellement en guerre contre les Hauts-Elfes, le Lorwyn est attaqué dans les frontières de ses colonies. Bataille de Sirindor où des milliers d'Elfes Dorés sont exécutés et emprisonnés.

33 : Bataille de la Butte-aux-loups. Les Elfes Dorés sont sérieusement ébranlés par cette défaite car trois des quatre Dragons sont tués par les Mages Nains et Elfes.

34 : Chute de Barragosta et de Tertrenoir. La reconquête commence.

35 : Les Nains, Elfes et Humains débarquent en Lorwyn. Bataille de Findor. Les Elfes Dorés échouent à repousser à la mer les Armées humaines alors que la flotte elfique est faite prisonnière au large de Lothen.

36 : Les coalisés fortifient leurs positions en Findor alors que les Liguriens et les Kelnoriens décident de se rallier pour affronter seuls les Scaniens en débarquant en Scanie pour envahir Jelling.

37 : Reprise de la guerre en Lorwyn : Siriel et Palaril sont assiégés. Les coalisés échouent à prendre Siriel mais Palaril tombe, et la fureur des Nains réduit en cendres la ville, réputée merveille du monde. Les Scaniens se défendent avec rage mais Jelling, ville essentiellement bâtie en bois et manquant de mages pour la défendre, succombe à la fureur des mages ardents de Ligurie qui déclenchent une tempête de feu qui anéantie la ville.

38 : Chute d'Eäl, tombée de l'intérieur quand des espions elfes ouvrent les portes aux coalisés, qui détruisent la ville et massacrent ses habitants.

39 : Les Elfes Noirs envahissent la Scanie et le Lorwyn. Bataille de Palaril : les Elfes Noirs repoussent les Coalisés. Les Hauts-Elfes demandent de conclure une alliance de circonstance rejetée par les Hommes mais acceptée par les Nains des Monts Brisés. Les Nains des Monts Brûlés et des Monts d'Aurées restent avec les Hommes. Les armées Naines se séparent, ceux des Monts-Brisés quittant Siriel avant de rejoindre les armées de Lumiel Teglanduin. Ces derniers sont défaits devant Lothen mais les Drows dAlbegoleth échouent à prendre la ville faute d'hommes. Pendant ce temps, les Drows ravagent le Forvikk et la Scanie.

40 : Les Drows sont repoussés après une cinglante défaite à Londil. Les Hauts-Elfes trahissent les Nains des Monts-Brisés et massacre beaucoup de ceux combattant avec Lumiel Teglanduin. Prise de Siriel.

41 : La guerre s'éternise et les peuples hommes se lassent du conflit. La Ligurie annonce qu'elle se retire du conflit, alors que Locnérac et Ciudalia rejoignent de nouveau la lutte, préparant la prise de Lothen.

42 : Un duel magique au somment entre Brimiel Asthaïl, la plus puissante mage Elfe, et Phédéguin Lânmon et son ami et collègue Ragrabath se déroule alors que le siège de Lothel débute. La moitié de la ville est rasée, alors que Phédéguin s'est tué en déclenchant un séisme destructeur l'ayant englobé lui et Brimiel. Ragrabath théorisera ce sortilège, qui deviendra la sortilège militaire de "Faille terrestre". Les Hauts-Elfes, vaincus, voyant leur cité millénaire Lothen détruite à plus de 90%, ainsi que la totalité de ses grandes villes réduites à l'état de débris et de ruines, ses campagnes ravagées et brûlées, et leurs compatriotes morts de faim, de maladie ou des pillages et exécutions fréquentes, signent une rédition sans condition qui interdit aux Elfes Dorés d'avoir une armée, qui place le royaume sous la tutelle des vainqueurs : à savoir l'Empire, les Nains des Monts Brûlés, des Monts Brisés et des Monts d'Aurées, les Locnéraciens, les Geroiens, les Ciudaliens, les Kelnoriens, les Pelinori et les Sirindori. Les Elfes Dorés ne peuvent plus avoir de monopoles commerciaux, la richesse d'état est confisquée et reversée à l'empire et au Kelnor ayant le plus souffert de la guerre.

En termes de chiffres, la guerre a couté énormément. L'Empire déplore que 50% de sa population, et jusqu'à 85% pour certaines régions, a péri. Les Hauts-Elfes ont vu 60% de leur peuple tomber. Les Nains 20%. Les Kelnors 18%. On estima qu'aucune guerre ne fut plus meurtière et longue pour les hommes. Les Nains pleurent des pertes immenses pour eux, alors que les Elfes Dorés se demandent si leur peuple se remettra d'une telle défaite. Leur économie détruite, leurs droits internationaux et leur fierté perdues, la dure réalité des massacres vient s'ajouter au poids des sanctions : les Elfes Dorés se livrèrent à de véritables génocides, déportant des Elfes Boréaux, et exterminant systématiquement les Humains des villes qu'ils prenaient. Les Nains répondent également d'une violence inouïe lorsque la guerre fut portée en Lorwyn. Les Hommes, remplis d'amertume, vouent une haine inimaginable aux Elfes qui ont fait saigner pendant plus de 40 ans leur royaume. Les Elfes Dorés sont partagés : certains revanchards ne comprennent pas la défaite, d'autres n'aspirent qu'à la paix. La plupart estiment que les conditions imposées par le Traité de Pelegost empêcheront le pays de se reconstuire. Quant aux royaumes de Forvikk et de Scanie, ravagés par les armées Drows qui ne le quittent qu'en 46, la guerre civile éclate et se poursuivra encore vingt ans.

== Âge d'Athaë == 1 : L'Empire entame ce qu'on appel "La Longue Marche" pour reconstruire le pays. De toute l'Ulthisie, on arrive pour aider à reconstruire. Certaines villes sont entièrement à refaire. Un phénomène similaire s'opère dans le royaume du Kelnor. Lorwyn, elle, reste dévastée.

14 : Une invention révolutionnaire va changer la face du monde : un ingénieur Nain exploite la poudre rouge pour la première fois à des fins minières.

46 : L'Empire et le Kelnor sont relativement reconstruits, et pansent leurs blessures. La Scanie et le Forvikk se remettent difficilement de la guerre civile.