FANDOM


Les Gobelinoïdes regroupent l'ensemble des races faisant partie du genre des Gobelinidés. Ils se différencies des Trolloïdes par leur organisation hiérarchique plus élevé, leur incompatibilité avec le génome humain, et l'attrait des Gobelinoïdes vers la mécanique et la construction qui différencie des Trolloïdes qui n'éprouvent qu'un besoin permament de détruire et de tuer.

Hobgobelins Modifier

Les Hobgobelins forment l'élite des Gobelinoïdes de taille humaine. D'une taille allant du mètre quatre-vingt dix aux deux-mètres vingt, les Hobgobelins pèsent cent cinquante à deux cent kilos, ils vivent dans des institutions comparables à celles des Orcs, et la plupart du temps ils vivent en harmonie toute relative avec ces derniers.

Les Hobgobelins pourraient être confondus avec les Orcs, mais ces derniers sont plus trappus et ont la peau plus verte ou sombre, tantis que les Hobgobelins tendent a avoir la peau brune.

A la guerre, les Hobgobelins forment une masse de guerriers sauvages armés de cimeterres et de haches, de masses d'armes et d'épées. Ils se protègent avec les meilleurs pièces d'armures, de plus leur cuir est extrêmement résistant. Redoutables, les armées d'Hobgobelins s'organisent parfois en bande de pillards et de mercenaires.

Gobelins Modifier

Les Gobelins sont le genre "originel" des Gobelinoïdes. De taille plus petite que leurs cousins Hobgobelins, les gobelins mesurent entre 90 cm et 1,10 m de haut et pèsent environ 22 kg. Leurs yeux, qui semblent dénués d’intelligence, vont du rouge au jaune. La couleur de leur peau va du jaune au rouge sombre, en passant par tous les tons orangés. Généralement, tous les membres d’une même tribu sont de la même couleur. Ils portent des vêtements de cuir sombre, étant plutôt attirés par les teintes ternes et sales. Ils s'organisent en royaumes composés de tribus ralliée à un chef, mais la plupart du temps les Gobelins restent sous le joug des Orcs ou des Hobgobelins.

Kobolds Modifier

Les Kobolds sont des cousins éloignés des Gobelins, ils partagent les mêmes similitudes physiques, mais sont atteint de crétinisme et restent à un état quasi-animal. Incapable de produire un quelconque produit manufacturé standard, les Kobolds ne peuvent même pas communiquer avec leurs pairs car faute de langage. Esclaves des Gobelins, et souvent réduites à des bêtes de guerres, les Kobols pullulent souvent dans les donjons et dans les bas-fonds des grottes et des tanières gobelines.