FANDOM


Le culte de Vultaroth trouve ses origines durant le premier siècle de l'âge de Sazecor. A l'origine considéré comme une secte, le culte de Vultaroth est maintenant reconnu comme un culte monothéiste à part entière. Son nombre d'adepte conséquent fait de lui le troisième culte en nombre d'adepte des royaumes du Sylmar. Très populaire chez les nains et les hommes, il rencontre un succès limité auprès des populations Elfes, Gobelinoïdes et Trolloïdes. De nombreuses universités pour paladin destinées à Vultaroth sont repartie dans les différentes contrées des Royaumes du Sylmar. Les fêtes vouées à Vultaroth prennent place durant le troisième mois après la fonte des neige des Montagne de Noeva, faisant ainsi varier la date de la fête en fonction des années.

Vultaroth Modifier

Vultaroth est le dieu du bien, des marchands, de la médecine, de la bière, et des arts musicaux. Ses attributs sont la luth de Cyraën, le casque de Dolgaran et la tunique de Grigassianne. Ces trois attributs lui auraient été donnés par les trois plus grands empereurs des temps primordiaux : Cyraën (jeune roi des elfes qui possédait le don des arts et qui, selon la légende, a fabriqué trois instrument mystique, la luth de Cyraën offerte à Vultaroth, la flûte Bolenglil et la harpe de Mysifayril), Dolgaran (chef des nains des montagnes de Laïto et qui aurait réussi à unifier tous les royaumes nains sous son commandement afin de contrer les attaques gobelines à l'ouest de leurs territoire) et Grigassianne( impératrice de grand empire humain de Ladsharto et grande tisserande des royaumes humains)e. On prête également à Vultaroth la création des chiantos. Selon la légende, il est accompagné d'un mouton crétois, faisant de lui le protecteur des satyres.

Les Paladins adorateurs du culte de Vultaroth Modifier

On ne devient paladin du culte de Vultaroth qu'après avoir étudié la magie et les arts de Vultaroth dans une des université de Vultaroth. Chez les Nains, les paladins de Vultaroth sont les grands rivaux des paladin d'Althrinor, Dieu des forges. Par contre, chez les humains, les paladins de Vultaroth sont les plus importants en termes d'adeptes. On ne compte à ce jours que deux paladins elfes adepte du culte de Vultaroth. Les paldins du culte de Vultaroth possèdent des capacité musicales et sont tenus de jouer de l'un des trois instruments sacrés : le luth, la flûte ou la harpe. Ceux-ci disposent également de dons pour la médecine et de qualités de marchants. Ils sont également fervents buveurs de bière, les rendant parfois grossiers. Les paladins de Vultaroth sont tenus de comprendre l'humain et le nain, mais également le language des satyres. Ces paladins sont par contre détestés par les nymphe depuis que Vultaroth aurait tenté de violer Faeyas, fille de Jhada, la reine des elfes.