FANDOM


Les Nains sont un peuple endurant, obstiné et parmi les plus résistant connu du Sylmar. Ils vivent généralement aux alentours de 500 ans, et leurs caractéristiques principales est leur barbe pour les hommes, les cheveux longs et soyeux des femmes, et leur petite taille chez les deux sexes. Leur talent de forgerons et de bâtisseurs était reconnu à juste titre par tous les autres peuples, et malgré leur caractère rancunier, ils n'oublient jamais une dette.

Histoire Modifier

Habitat Modifier

Nains des mines Modifier

Les Nains bâtissent leurs empires dans les profondeurs des montagnes. Leur nyctalopie parfaite dans le noir et leur capacité a sentir les différents minéraux ont fait de ce peuple les meilleurs mineurs. Leurs cités sont immenses, taillés à même la roche dans les profondeurs. Orfèvrerie de l'architecture, les plus belles sont si immenses que même les maîtres des arts Elfiques s'inclinent devant la fine dentelle de granit qui forme les cités. La stabilité politique apporté par leur habitat en dessous de la surface (si l'on excepte les rares guerres contre les gobelins) leur permet de développer les arts mais aussi la science. Ainsi les nains des mines voient au cours du temps l’apparition de nombreux scientifique permettant de développer la mécanique, et plus tard la chimie.

Nains de la surface (Duergars) Modifier

Certains Nains, par choix, contrainte ou nécessité, vivent en surface. Les mines en effet nécessitent un apport constant en bois, et en certains minerais qu'on ne trouve qu'à la surface. Certains endroits, tels les Cols ou les Passes, ne peuvent être défendues que par des forts en surfaces.

D'autres en revanche furent exilés des royaumes souterrains et durent ainsi fonder leur propre communauté dans les montagnes à plus basse altitude. Ces Nains forment souvent des villages en Alpage ou dans les cirques montagneux, vivant de l'élevage et de l'exploitation du bois. Ces mêmes villages sont souvent peuplés à la fois par des nains, des hommes, des gnomes et des elfes.

Peuples Nains ancestraux Modifier

Les Nains présentent des coutumes et des traditions variant d'un royaume à l'autre, d'une civilisation Naine à une autre, cependant on distingue des similitudes, des traits culturels communs au sein de quatre grandes familles de Nains, et trois grandes familles de Duergars.

Nains des mines Modifier

Pieds-de-feu Modifier

Les Pieds-de-feu forment l'un des plus anciens clans originel. On dit qu'ils vinrent de l'Est et peuplèrent les Montagnes de l'Ouest, et qu'ils furent les premiers Nains des profondeurs à bâtir des cités à l'air libre, dans le Val d'Antarith. Chassé de leur cité de Nog-torok en l'an 437 de l'âge de Vilkras, ils trouvèrent regufe dans le royaume d'Oruin V, dans les Chaînes Brisées, avant que la cité des rois des Chaînes Brisées, Karak-Verakir, ne tombe aux mains du peuple Saurien, en 933 de l'âge de Vilkras. La plupart des Pieds-de-feu par la suite s'enfuirent et trouvèrent refuge chez les Longues-barbes, ou bien les Sangs-de-pierre. Le peuple originel s'est éteint.

On trouve dans leur civilisation des similitudes culturelles avec les trois autres peuples ancestraux. L'utilisation du Kraznyrk, l'alphabet runique des nains, est attesté. De plus, plusieurs textes dont la "Saga du roi Olfrik II" fais état, vers 3567-3569

" Et Guthrak devant son fils défunt

Pleura toutes les larmes de son corps

S'arrachant la barbe en criant

Et en maudissant la race des Trolls"

La coutume de s'arracher la barbe se retrouve chez les trois autres grands peuples nains, de même que la malédiction de l'ennemi.

Sangs-de-pierre Modifier

Les Sangs-de-pierre sont un peuple nains ancestral ayant élu domicile dans les Montagnes Noires à l'origine, bien qu'ayant émigrés par la suite dans le massif de l'Esterel, où ils subsistèrent jusqu'à l'âge d'Aurileth avant de s'éteindre des suites des terribles tremblements de terre de l'an 678.

Les Sangs-de-pierre sont célèbres dans tous le Sylmar pour leur fameux tournoi du Gnuàf, nom donné en honneur du nain créateur de ce tournoi. Ce tournoi est composé de trois épreuves visant à démontrer la bravoure des différents candidats : le lancer de tronc, la tonsure de Feldunost et pêche de truite. Si l'épreuve de la pêche à la truite est considéré comme peu glorieuse, le vainqueur de l'épreuve de lancer de tronc se voit offrir d'une cuirasse de vainqueur. Mais ce titre, plus honorifique, assure principalement le vainqueur de trouver une femme.

Poings-de-fer Modifier

Les poings-de-fer sont les meilleurs extracteur de tous les temps. Outre leurs poing solide comme le roc, leur permettant de creuser sans l'aide de pioche, leur odorat sur développé au cour du temps leur confère le statu particulier de "Senteur-d'or". Pourtant ceux peuples ne possèdent pas les mines aux meilleur rendement, leur goût prononcé pour la bagarre et la désorganisation leur empêchant de rester concentré à leur tâche.

Longues-Barbes Modifier

Les Longues-Barbes sont le plus puissant, le plus nombreux et le plus riche des peuples Nains. Ils occupent les Monts Brisés, les Monts Brûlés, les Monts d'Aurées, les Montagnes du Brasier, et les Monts Fumants. Peuple inventif, rès rapide, ils sont à l'origine, après l'âge Sombre, de la généralisation de la poudre rouge et de l'utilisation des canons dans les diverses armées du Sylmar.

Peuple fier, ils batissent d'immenses forteresses sous terre et dans les cols, les vals, chassant sans pitié Sauriens, Trolloïdes, Gobelinoïdes et autres populations néfastes à l'expansion du peuple nain. Ils s'illustrent dans une lutte à mort tout au long de leur histoire avec le peuple des Elfes Dorés, au cour de sanglantes guerres qui culminent avec la Grande Guerre durant les deux siècles de l'âge sombre, où peut être un million de Nains perdent la vie.

Les Longues-barbes sont les meilleurs forgerons et ingénieurs du peuple Nains et brillent par leur savoir faire et leur technique. Appréciés par les hommes, ils ont également féodalisés les Torses-Larges qu'ils utilisent dans les guerres en surface pour leurs talents de combattant en condition extrême.

Petits-Nains (ou Duergars) Modifier

Torses-larges Modifier

Boucles-noires Modifier

Si au cours de l'histoire les Boucles-noires ne se sont pas distingués pour leur habilité au combat, ils sont pourtant célèbre pour leur talent culinaire. Aussi les grands empereurs nains ont toujours conservé une peuplade de Boucles-noires dans leur palais afin de disposé de cordon bleu loyal. Leur loyauté est d'ailleurs loué dans de nombreux texte, puisqu'à de nombreuses reprises, le sixième sens culinaire de ces nains leur a permit de repérer des tentatives d'empoisonnement envers empereur ou le roi sous lequel ils servaient. Si ceux si sont considéré comme le plus raffiné des peuples nains, de part leur talent pour la cuisson des champignon et leur amitié avec les satires, ils conservent des aspirations à la culture naine comme la présence de bière dans la totalité des plats qu'ils mitonnent.

Pieds-Velus Modifier

Ces nains contraints à vivre sur les plaines solitaires de l'Est sont les meilleurs archer du monde nain, le peu de nourriture à disposition leur ayant fait développé cet art caractéristique des elfes, et si ces dit elfe ne les considère pas comme des archers, la rivalité entre les pieds-velus et les elfes dorés est légendaire depuis l'incident de la forêt de Maïwenn où Grornuk L'Agile aurait battu le meilleur archer elfe de l'époque lors d'un concours d'archerie, l'histoire différant selon les personnes. Cette légende est d'ailleurs relatée par le troubadour Elfe Sylvain dans la chanson "La ballade de l'Archer dextre" où les Elfes Dorés sont ridiculisés.

Les Pieds-Velus ayant émigrés au sein des royaumes de leurs cousins Nains mènent une vie simple dans les forêts alpines : ils vivent dans des villages très semblables à ceux des hommes, construisant en bois et en terre, les murs en torchis, les fondations en pierres. Ils utilisent principalement le Synedoch en tant qu'alphabet, parlant le Khuzdul.