FANDOM


Les Plantes Modifier

L'épi de Granite Modifier

L'épi de Granite est sans doute l'une des plantes les plus étonnante du continent : en effet, celle si est capable de pousser à même la pierre, et dans l'obscurité la plus complète !

Vous comprennez donc bien que ces épis sont utilisés par les nains : ils les cultivent dans de grandes galéries souterraines, sur un lit de granite (d'où leur nom), et les moissonne trois fois par an, pour le décliner ensuite en différents produits : sa graine, très noire, peut être battue pour faire de la farine, donc du pain, des crêpes et des croissants, ou alors, fermentée avec de l'eau, où elle produit la célèbre bière dorée.

Le Riz des cavernes Modifier

Le Riz des cavernes est une plante étonnante : elle s'apparente au Riz par la manière dont il se reproduit, évolue et se cultive, mais il ne nécessite aucune lumières. Les Nains et les Gnomes qui vivaient autrefois sous terre le cultive énormément, il constitue dans certaines mines naines la base de l'alimentation.

Linnorn Modifier

Cette plante tire son nom de la créature draconique éponyme. Elle pousse en altitude, de 500 à 7000 mètres d'altitudes. Ses feuilles sont rosées, et une fois macérée et raffinée, on en fait une huile rouge écarlate rappelant le sang de linnorn par ses reflets dorés. Mélangés avec les sels de feu, l'huile de linnorn permet la création de la poudre rouge, utilisée dans les armes à feu et les explosifs.

La Nelke Modifier

La nelke est une espece de plante très peu répandue sur le continent : on n'en trouve généralement que dans les parties les plus profonde des bois. Elle se présente sous la form de gousses, de couleur marron. On les reconnait également à leur odeur très caractéristique.

Très cultivée chez les gnomes, ceux ci la mélangent à la Racitrée, une racine des marais, pour en faire une puyissante antidote, contre la plupart des poisons. Elle peut être également distillées pour produire un alcool sans nom, très fort, et beaucoup consommé chez les gnomes.

Les Animaux Modifier

Mammouths Modifier

Les plus grands mammouths mesurent 6 m au garrot pour un poids d’environ 12 à 15 tonnes. Ces animaux grandissent tout au long de leur vie. Au cours de leur évolution, ces animaux se sont bien adaptés au froid. En effet, ils possèdent un cloaque anal et une peau très épaisse constituée d’une couche de graisse d’environ 8 cm, surmontée par la peau (env. 2 cm) elle-même recouverte par de longs poils, ainsi que des oreilles de petite taille réduisant les pertes de chaleur.

En ce qui concerne la silhouette, on les reconnaît de suite à leur crâne en forme de dôme, leur bosse nucale au niveau des épaules, leur dos pentu et leurs longues défenses recourbées.


Alimentation et environnement
Les mammouths se nourrissent d’herbacées et de graminées, mais aussi de mousses et de lichens suivant les saisons. Les mammouths se nourrissent dans les steppes sous un climat sec et froid, avec très peu d’arbres, ingérant jusqu’à 180 kg de nourriture par jour et buvant jusqu’à 80 L d’eau.

Les incisives supérieures sont très développées et forment les défenses, grandissant tout au long de la vie de l’animal. Quant aux molaires, au nombre de 1 de chaque côté des mâchoires supérieures et inférieures, elles servent à broyer les végétaux en agissant comme de grandes râpes, en mâchant d’arrière en avant. Ces molaires sont remplacées trois fois durant la vie de l’animal par une nouvelle dent qui pousse en arrière de la mâchoire et qui fait pression pour éjecter la dent antérieure usée. Une fois la dernière molaire (mise en place vers l’âge de 25-30 ans) usée, l’animal ne pouvait plus se nourrir et mourrait de faim. L’âge des mammouths était ainsi limité par leur dentition.

Rhinocéros laineux Modifier

Le rhinocéros laineux également connu sous le nom de rhinocéros à narines cloisonnées, est une espèce de rhinocéros de grande taille qui se caractérise par une épaisse toison laineuse (d'où son nom) qui le protége du froid des régions où il habite, et par la présence de deux cornes sur son museau. Cette espèce est robuste et de grande taille ; un peu plus grande que le rhinocéros blanc qu'on trouve dans le désert d'Athas, elle mesurent de 2 à 3 mètres de hauteur au garrot et jusqu'à 4,5 mètres de long, pour un poids de 4 à 6 tonnes.

Sa tête mesure près d'un mètre cinquante. Elle est dotée de quatre cornes cornes, la plus grande mesurant près de deux mètres et étant soutenue à sa base par une cloison nasale partiellement ossifiée. La corne la plus grande était la plus basse, celle au dessus mesurait un mètre trente, les deux autres à peines soixante-dix centimètres.

Pour résister au froid, il possédent une épaisse fourrure brune. Ses poils sont longs, ses oreilles courtes, ses pattes courtes et épaisses.

Les Minéraux Modifier

Les Sels de Givre Modifier

Les sels de givre sont une sorte de poudre blancheâtre qui se forme sur les cimes des montagnes du nord pendant la nuit. Par temps de gel, cette poudre peut former des cristaux de plus grosse taille, qui peuvent être exploités, car ils sont alors discociables de la neige.

Ces sels sont employés comme une épice : elle est qualifié par certain de piment, même si elle ne brûle aucunement le palais, mais bien au contraire, gèle le souffle. Ces cristaux peuvent être également utilisé dans le domaine médicale : en effet, tout comme les sels de feu et les tisons, ils cautétisent les plaies, et cela, sans l'odeur de chair brulé (il faut toutefois noter que ca nique un peu, mais genre, grave, tu vois).

On trouve des carrières de sels de givre un peu partout au nord du continent, mais les plus grandes et les plus productives se trouvent sur l'ile de Hiems.